L'Ile d’Elbe

Il est difficile de trouver un autre petit morceau de terre au milieu de la mer qui puisse raconter une histoire aussi riche et troublante.

Les premières nouvelles sur cette ile nous arrivent de l’époque où histoire et légende sont inextricablement liées.

Dans l'histoire plus récente, nous pouvons constater que le destin de l’Elbe a toujours été déterminé par deux facteurs : Sa position stratégique et la richesse de minéraux dans son sous-sol. A cause de ces caractéristiques, cette ile fut souvent terre de conquête pour les puissances qui font face à la Méditerranée.

Pour les Etrusques elle constitua une fonte de richesse inépuisable et le fer de cette ile contribua au développement de leur civilisation.

Les Romains apprécièrent l’Ile d’Elbe pour son fer, mais aussi pour sa boue curative. Le témoigne une des deux villas patrice retrouvée sur l’Ile, dont les restes se trouvent à proximité de la structure thermale. Le Moyen Age eut une domination pisane, dont témoignent encore des constructions importantes et suggestives pour défendre le territoire, démonstration de combien la possession de l’Ile était importante à cette époque.

Arrive ensuite la Signoria des Appiani et Cosimo de Medicis construit sa Cosmopoli sur les restes de la Villa Fabricia (aujourd’hui Portoferraio), entourant cette dernière de murs importants qui sauvèrent les habitants des attaques de pirates.

Les espagnols s’installèrent à Porto Azzurro et eux aussi protégèrent leur territoire avec une construction impressionnante: Le Fort de S. Giacomo qui encore aujourd’hui, devenue une prison, domine tout le pays.

L’Elbe intéressa aussi les Anglais, les Allemands et le Français qui se défirent avec diplomatie et armes afin de s’en approprier.

Giungendo ad epoche più vicine a noi, il periodo storico che rese quest’isola famosa, proiettandola sul palcoscenico mondiale, fu il breve esilio di Napoleone, che vi rimase 10 mesi prima dell’avventura dei 100 giorni.

En remontant vers l’histoire plus proche de nos jours, l’époque historique qui rendit cette ile célèbre sur tout le territoire mondial fut le bref exil de Napoléon qui dura 10 mois avant l’aventure des 100 jours. Bonaparte laissa une empreinte significative dans ce minuscule règne (n’oublions pas qu’il fut souverain de l’Elbe et pas un simple prisonnier comme à Sainte Hélène).

L’Ile est riche de souvenirs de ce passé tourmenté : repères archéologiques, structures militaires, résidences napoléonienne et puis, dans la mer le long des cotes de nombreuses retrouvailles de navires qui transportaient le vin de l’Elbe vers importants centres de la Méditerranée. Ce sont d’ intéressants motif d’études pour historiens et archéologues et pour tous ceux qui aiment parcourir les témoignages du passé.