Histoire

Le charme de l’ile d’Elbe, a su aussi enchanter un des plus célèbre chanteur lyrique du XXème siècle, Tancredi Pasero, protagoniste de 1919 à 1953 dans les plus prestigieux théâtres du monde, de la Scala de Milan, au Metropolitan de New York, au Colon de Buenos Aires, au Covent Garden de Londres.

Séduit par cette ile, il décida de la choisir comme «buen retiro» en s’installant à Spartaia et donnant le nom de Désirée à sa propriété, en souvenir de l’amour entre Napoléon et la charmante fille de Monsieur Clery, future souveraine de Suède.

De ce jour nait l’Histoire de l’Hôtel Désidée et la famille Pasero conserve encore aujourd’hui le même amour, qui fut de Tancredi pour l’ile, et qui le transmet à ses hôtes.

Depuis son inauguration en 1957, l’Hôtel Désidée a bénéficié de plusieurs élargissements et restyling, ce qui, à l’occasion du cinquantenaire de la direction de Monsieur Boris Procchieschi, à aussi contribué au succès d’une des destinations préférées d'une clientèle fidèle et internationale.